Delirium tremens

Le delirium tremens est une conséquence neurologique sévère du syndrome de sevrage d'alcool. C'est un état d'agitation avec fièvre, tremblements des membres, onirisme et trouble de la conscience, propre à l'intoxication alcoolique.



Catégories :

Dépendance - Addiction - Maladie du système nerveux d'origine toxique - Maladie de l'encéphale - Abus d'alcool - Phrase biologique latine

Le delirium tremens est une conséquence neurologique sévère du syndrome de sevrage d'alcool. C'est un état d'agitation avec fièvre, tremblements des membres, onirisme et trouble de la conscience, propre à l'intoxication alcoolique[1]. Le delirium tremens survient seulement chez les alcoolodépendants au cours d'un sevrage d'alcool non contrôlé par un traitement efficace du sevrage.

Étymologie

Du latin delirium, folie (dérivé de deliriare, littéralement «sortir hors du sillon»), et tremens, tremblement. Le latin moderne delirium tremens, délire tremblant, a été introduit en 1813 par le médecin britannique Thomas Sutton, pour désigner «cette forme de delirium aggravée par le saignement mais perfectionnée par l'opium»[2].

Synonymes

Délire alcoolique ; Délire hallucinatoire du sevrage à l'alcool ; Hallucinose du sevrage à l'alcool ; Hyperactivité autonome associée à un sevrage à l'alcool[3]

Signes cliniques

Le tableau clinique est caractérisé par des signes de sevrage classique auxquels s'ajoutent un syndrome confuso-onirique associant une désorientation spatio-temporelle, une obnubilation et un délire. Des hallucinations visuelles mettant en scène des animaux (zoopsies) y sont particulièrement souvent associées mais aussi sur le thème sexuel, familial ou professionnel.

Des crises convulsives sont habituelles dans les premières 48 heures. Sans traitement, le risque de décès peut aller jusqu'à 15 % selon les études. La totalité de la symptomatologie est source d'anxiété et d'agitation pouvant être à l'origine d'actes agressifs.

Le sujet est aussi particulièrement sensible à l'environnement. C'est pourquoi il est important de le rassurer par la voix et le comportement.

Traitement

L'hospitalisation est indispensable dans l'ensemble des cas. C'est une urgence vitale. Une fois le patient hospitalisé, le traitement repose sur :

Notes et références

  1. Larousse 1992.
  2. Entrée «Delirium tremens» sur Online Etymology Dictionary.
  3. Entrée «Delirium tremens» sur le site du CHU de Rouen.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Delirium_tremens.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu