Centre interministériel de formation anti drogue

Le CIFAD est un groupement d'intérêt public institué pour une durée minimale de 6 ans, par un arrêté ministériel du 5 août 2003.



Catégories :

Association ou organisme lié à la toxicomanie - Groupement d'intérêt public

CIFAD - Centre Interministériel de Formation Anti Drogue à Fort de France (Martinique)

Logo du CIFAD

Le CIFAD est un groupement d'intérêt public institué pour une durée minimale de 6 ans, par un arrêté ministériel du 5 août 2003.

Il rassemble des représentants des administrations publiques impliquées, à titres divers, dans la lutte contre la drogue et la toxicomanie (ministère de la santé, police, gendarmerie, douanes, etc. ), mais aussi de l'ADSM, association départementale pour la santé mentale de Martinique.

Le centre a pour mission d'organiser, dans la zone des Caraïbes et dans des pays d'Amérique Centrale et du Sud, des formations et séminaires spécialisés en matière de lutte contre les stupéfiants.

Son fonctionnement est assuré par une contribution financière de l'Etat, imputée sur les crédits de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT). Son président, M. Etienne Apaire, assure aussi la présidence du conseil d'administration du CIFAD.

Actions de formation

Le centre contribue de manière significative à l'effort de formation des services répressifs (douane, police, gendarmerie, justice, marine nationale…), mais également de personnels médicaux et de membres d'associations, dans une zone extrêmement sensible en termes de trafic de stupéfiants.

En 2008, 901 stagiaires français et 807 stagiaires étrangers (pays de la zone Caraïbe, d'Amérique Centrale et du Sud) ont bénéficié de ces formations (797 français et 368 étrangers en 2007), ce qui représente globalement 74 stages (44 en 2007).

Outre les actions de prévention des toxicomanies, organisées pour les personnels médicaux et les associations, les stages sont axés sur la géostratégie des trafics, les procédures et techniques d'enquêtes, les produits stupéfiants et précurseurs chimiques, le blanchiment, la saisie des avoirs criminels, la lutte en haute mer, le ciblage des conteneurs et des voyageurs aériens etc…

Le CIFAD forme, d'autre part, une importante source de financement pour les actions de coopération technique menées dans sa zone de compétence : Caraïbes, Amérique Centrale, Amérique du Sud.

Le dénominateur commun de ses actions de formation est l'interministérialité, qui facilite la mise en commun des savoir-faire, le développement des réseaux d'échanges et un partage d'expériences entre français (entre administrations) et étrangers.

Le CIFAD assure des stages d'initiation, d'amélioration, de formation de formateurs. Il organise des conférences, des séminaires et participe aux audiences collectives de rappel à la loi.

Composition du CIFAD

Locaux du CIFAD

Le CIFAD se compose de représentants de :

La douane (trois formateurs et une secrétaire - comptable), la police (actuellement la directrice, deux formateurs et un agent chargé de l'accueil et du standard téléphonique), la gendarmerie (actuellement deux formateurs et une secrétaire), la justice (le substitut général près de la Cour d'appel de Fort de France à temps partiel), la santé (un conseiller chargé de la prévention).

Organisation et Fonctionnement

Le conseil d'administration :

Le groupement est administré par un Conseil d'Administration composé d'onze membres :

Le président de la MILDT, mais aussi neuf administrateurs désignés par le ministre de la Santé, le ministre des affaires sociales, le garde des sceaux ministre de la justice, le minsitre de l'intérieur, le ministre des affaires étrangères, le ministre de l'économie et des finances, le ministre de la défense, le ministre de l'Outre-mer, le ministre délégué à la Coopération.

Un administrateur désigné par l'association " ADSM " (Association Départementale pour la Santé Mentale - Fort de France).


Le comité de gestion :

Il comprend : Les Préfets de région de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane ou leurs représentants, un représentant désigné par la Direction Générale de la Police Nationale, un représentant désigné par la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, un représentant désigné par la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, un représentant désigné par le ministère de la Justice, un représentant désigné par l'association "ADSM", le Directeur du Centre ou en cas d'empêchement son adjoint.

Présidé par le Préfet de la Martinique, le comité de gestion veille à la bonne exécution du programme annuel d'activités du centre. Il approuve les modifications apportées au budget en cours d'exercice. Il prépare les projets de programmes annuels et de budgets correspondants, en vue de leur approbation par le conseil d'administration, d'un bilan semestriel d'évaluation des stages.


La direction :

Le directeur du centre est appelé pour deux ans par le conseil d'administration. Positionné sous l'autorité du président du conseil d'administration, il est désigné parmi les personnels civils et militaires des ministères mettant du personnel permanent a disposition de l'équipe pédagogique du centre.

Le directeur assure le fonctionnement général et la gestion quotidienne des moyens humains et matériels du centre, mais aussi l'organisation pratique des sessions de formation. Il prend l'ensemble des décisions qui ne relèvent ni du conseil d'administration, ni du comité de gestion.

Le directeur est ordonnateur des recettes et des dépenses.

Il peut aussi, en liaison avec les représentations diplomatiques françaises, et s'il y a lieu avec le délégué régional à la coopération, représenter le C. I. F. A. D. et promouvoir ses activités auprès des Etats et des organisations mondiales des Caraïbes et de l'Amérique latine.

Il relève de son ministère d'origine pour sa gestion administrative. Le directeur adjoint et les personnels du centre sont positionnés, pour emploi, sous son autorité.


Coordonnées :

M. I. L. D. T. Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie 7 rue saint Georges - 75009 PARIS Tél : 01 44 63 20 50 / Fax : 01 44 63 21 01 Site internet : www. drogues. gouv. fr

C. I. F. A. D. Centre Interministériel de Formation Anti-Drogue Plateau Roy – Cluny – BP 630 - 97261 FORT de FRANCE Cedex Tél : 0596 70 73 80 / Fax : 0596 70 73 90 Mél.  : france. cifad@orange. fr

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_interminist%C3%A9riel_de_formation_anti_drogue.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu